Printemps 2017 – N° 6

Montagnes des Vosges - Printemps 2017 – N° 6

Les  messagères de la belle saison

Le Printemps – du latin primus tempus, le premier temps – nous offre deux symboles forts : la primevère, la fleur, mais aussi le mot qui désignait d’ailleurs cette saison en ancien français, et l’hirondelle, celle, dit-on, qui ne fait pas le printemps.

Bienvenue donc en ce temps nouveau qui est aussi celui d’une renaissance. La nature en témoigne avec énergie. Sachant pourtant, comme le veut le proverbe mettant en scène l’oiseau et la prime saison, qu’il est difficile de tirer une conclusion générale à travers un seul exemple, nous avons donc décidé d’argumenter autant qu’il le fallait, le message de ce nouveau numéro de Montagnes des Vosges : la capacité du massif à procurer du bien-être.

Tel est le propos d’un dossier qui nous mène de la Ferme du bien-être à de très originaux Bains phéniciens, nous fait partager l’esprit nature de l’éco-camping du Mettey, un site d’exception, nous engager sur les hauteurs de La Bresse dans une marche nordique, ou encore bénéficier à pleins poumons des vertus de la forêt, et de la sylvothérapie. Confirmation de la diversité et de la richesse des sources du bien-être dans notre si belle montagne.

Richard Brionne, le vieux montagnard, comme il se désigne, ne démentira pas. Il nous offre un portfolio tout aussi engageant, tandis que d’autres portraits nous ouvrent des horizons de découverte humaine plus insolites encore. Car le bien-être se nourrit aussi de l’échange, des rencontres, de l’atmosphère festive du territoire. Les cavalcades d’hier nous le signalent. Rien n’étant jamais idéal, sachons aussi que nos si chères hirondelles ne trouvent plus toujours matière à se loger à leur retour de migration. Sans la vigilance qui convient, les messagères de la belle saison pourraient bien un jour nous faire défaut. Heureusement de généreux citoyens s’activent à les défendre. Nous saluons leur engagement, comme celui de tous les acteurs d’un territoire un peu à l’écart des grandes voies touristiques, mais si plaisant à parcourir : le plateau vosgien de Champdray.

Bonne lecture.

Claude VAUTRIN

Acheter

Adresse de livraison

VOIR TOUS LES NUMÉROS