Montagnes des Vosges

Date: 09/10/2020

N° 18 l’édito

Cette livraison de Montagnes des Vosges aurait dû arriver en même temps que les Champs golots, ces frêles esquifs annonciateurs du printemps que les enfants des vallées vosgiennes lançaient jadis sur les ruisseaux. Tout avait été prévu : une maquette remodelée, des rubriques nouvelles, une typographie rajeunie pour un magazine plus clair, plus aéré, plus pertinent. Ce dépoussiérage, accompagné d’un coup de jeune salvateur avait été annoncé en grande pompe. Le jour J, même le soleil était au rendez-vous. Mais dans les kiosques, point de magazine. Son impression, puis sa distribution avaient été rendus impossibles par des événements aussi inattendus que dévastateurs.

Il y eut d’abord la crise annoncée de la presse et de sa distribution par Presstalis. Surtout, durant trois longs mois, la Covid-19 a endeuillé des familles, bouleversé notre quotidien et détraqué notre économie. Elle marquera pour longtemps le massif des Vosges de son empreinte mortifère. Les montagnards ont cependant cette faculté de se relever des pires épreuves. Ils sauront surmonter celle-là, en bâtissant – espérons-le – une société nouvelle, plus juste, plus en phase avec les défis climatiques et sociaux qui s’annoncent.

Modestement mais avec force et conviction, Montagnes des Vosges entend accompagner ces changements tout en continuant à vous faire rêver des beautés sans pareilles de cette montagne hercynienne. Plus que jamais, votre magazine reste et restera un lien indéfectible entre les Lorrains, Alsaciens et Franc-Comtois qui partagent ce territoire si particulier.

La renaissance du printemps sera donc celle de l’été avec 100 pages de reportages, de portraits, de photos, de sujets inédits… Symbole d’un retour vers plus de naturalité, le loup s’est invité avec dans son sillage le photographe Vincent Munier. Nous accompagnerons Hélène dans ses livraisons de produits frais à bord de sa « camionnette des fermiers », nous nous délecterons de nouvelles gourmandises au sein d’une rubrique gastronomie plus étoffée. Nous partirons à la découverte de Fougerolles, le pays de la cerise, seul territoire en France à bénéficier d’une AOP pour son kirsch. Nous suivrons Olivier Frimat, dans la première des six étapes de sa traversée inédite des Vosges, avant de lire les conseils avisés de Christian Busser, expert en botanique qui nous fera découvrir désormais une nouvelle plante médicinale chaque trimestre.

Ce numéro 18 symbole de chance et de majorité est assurément le début d’une nouvelle aventure. Plus mature.

Similaires

CHOISISSEZ L'ABONNEMENT QUI VOUS RESSEMBLE ET SOUTENEZ LA PRESSE INDEPENDANTE DE TERRITOIRE !

Offrez un cadeau original à l'un de vos proche ou offrez-vous un abonnement à Montagnes des Vosges !

S'abonner